Agenda

Communiquer pour halloween : pour ou contre ?

Alors que tous les rayons des supermarchés, vos boutiques préférées et même les centre-villes sont parés de leurs costumes d’Halloween, nous sommes pourtant nombreux à nous questionner sur l’intérêt de communiquer pour Halloween. Les aficionados de la peur, des citrouilles et des sorcières y trouvent leur compte et prennent plaisir à effrayer leurs congénaires mais comment est réellement perçue cette fête dans l’hexagone

Une fois encore et c’est sans surprises : les avis divergent. Les jeunes enfants, adolescents et étudiants sont les premiers à se ruer dans les rayons pour acheter leur nouveau costume, toujours plus effrayants les uns que les autres. En leur qualité de prescripteurs, les enfants jouent un rôle de pédagogie avec leurs parents qui se retrouvent eux-même embrigadés dans les parades de “récolte de bombecs”.

Les plus anciens n’y sont absolument pas sensibles par contre, inutile de s’attarder sur leur cas. D’autre part, communiquer pour Halloween est aussi souvent en contradiction avec la fête religieuse chrétienne de la Toussaint, ce qui agacent certains.

Dans notre quête de communiquer pour Halloween ou non, nous avons répertorié quelques questions à vous poser si vous êtes commerçants et que vous hésitez à sauter le pas dans les abîmes de la terreur. 

Communiquer Halloween

Je dois communiquer pour Halloween si :

Je suis commerçant dans les principaux secteurs d'activités concernés par cette manifestation culturelle (costume, maquillage, restauration)

J'adore les soirées à thème, les déguisements, me maquiller et plonger mes clients dans un univers particulièrement effrayant.

Cette opération commerciale me rapporte gros chaque année même si le thème n'est pas du goût de tout le monde cela offre un chiffre d'affaire important avant Noël.

Halloween fait parti des temps forts de mon plan de communication. Ce n'est pas une animation sans but commercial, elle s'inscrit dans une stratégie commerciale globale.

Arguments Halloween

Je ne dois pas communiquer pour Halloween si :

Je ne crois pas ou suis réfractaire aux VALEURS dégagées par cet événement, même s'il peut rapporter gros à ma société.

J'ai horreur des déguisements, et en particulier de ceux qui prônent la mort et le sang et ne veux pas jouer ce jeu avec mes clients.

Je commercialise des produits qui invitent au bien-être ou à la détente et ne souhaite pas associer mon image à cet univers de peur juste pour profiter de l'actualité commerciale.

Je pense qu'il y a plein d'autres événement qui véhiculent des ondes positives tout au long de l'année. Inutile d'augmenter la pression sur les consommateurs.

Vous hésitez encore car vous n’êtes pas certain de faire parti des commerces qui doivent communiquer pour Halloween ? Voici une liste (non exhaustive) des secteurs d’activité concernés et également des suggestions d’opérations commerciales à mettre en place pour mener à bien votre entrée dans l’étrange monde d’Halloween. 

Les secteurs d'activité concernés par Halloween

L'habillement

Tout le secteur de l'habillement est voué à communiquer pour Halloween. Des T-shirts personnalisés aux déguisements en passant par les motifs imprimés "sorcière-chat-citrouille et compagnie" : tout le monde crée un univers autour d'Halloween. Bien sûr, c'est une des meilleures opérations commerciales (après le carnaval) pour les costumiers et vendeurs de déguisements, alors ils mettent le paquet côté ambiance et déco !

Les primeurs

Les primeurs ont tout intérêt à communiquer pour Halloween. Surtout si leur stock de citrouille et autres cucurbitacés est élevé ! Ce sera l'occasion pour les artistes de préparer des citrouilles lumineuses afin d'effrayer leurs voisins.

Le spectacle

Qui n'a pas imaginé un jour se promener dans un manoir hanté ou se laisser surprendre par des vampires ? Le monde du spectacle regorge d'idées pour vous surprendre et va vous laisser pantois !

Le maquillage

Second accessoire indispensable pour une fête d'Halloween réussie : le maquillage. Là, osez le fond de teint blanc, le talc, le noir aux ongles, les veines bleues et autres textures pour vous peindre du sang sur la figure. Le maquillage est une des grosses dépenses occasionnée par Halloween pour se mettre en scène et partir gentiment toquer aux portes des voisins pour obtenir quelques friandises.

La confiserie

Vous le savez tous, et c'est aussi une des principales attractions de la fête d'Halloween : la vente de sucrerie pour donner aux enfants va un peu augmenter pour Halloween. Si vous habitez en ville, prévoyez quelques petits sachets pour éviter les déception des plus petits et aussi des plus grands !

Films et vidéos

Les secteurs de l'audiovisuel sont très friands également de la fête d'Halloween. D'ailleurs, les programmations s'orientent sur les sorcières sur tous les canaux. Attention, frousse assurée !

Les canaux de communication à privilégier pour Halloween

Magasins

Le premier endroit où communiquer pour Halloween est sans nul doute votre point de vente. Qu'il soit traditionnel ou digital, misez sur la décoration ! Mannequins, costumes, toiles d'araignées en bombe, figurines en plastique etc... Tout est bon pour faire frissonner (et surtout amuser!) vos clients.

Réseaux sociaux

La stratégie la plus simple est de miser sur la viralité des réseaux sociaux. Que ce soit Snapchat, Instagram ou Facebook, invitez vos followers à participer un jeu concours, offrez des bons d'achat, demandez-leur d'être participatif en envoyant leurs photos d'Halloween etc... Bref : engagez-les !

Affichage

S'il vous reste un peu de budget, foncez sur des campagnes d'affichage. Surtout si vous avez des produits à forte saisonnalité qu'il faut impérativement écouler. Idem si vous proposez des animations (maquillage, chasse au trésor etc...) : il faut qu'on vous voit et, de loin !

Affiche Halloween

Diplômée d'un Master en Marketing et Technologies de l'Information et de la Communication, j'aime l'harmonie des couleurs, des visuels, des typographies. 10 ans d'expérience au sein d'agences web et e-commerçants aux multiples facettes. Passionnée de cuisine, de nature et de décoration d'intérieur.